Des lieux d’intérêt à découvrir au Japon

Le Japon vous attend pour un séjour touristique. De nombreux lieux d’intérêt sont à visiter, entre autres, Roppongi Hills, Le Mont Fuji, et Kokyo. La visite de ces lieux vous permettra de garder de bons souvenirs de votre séjour au pays du Soleil Levant.

Le Roppongi Hills

japon-roppongi-hillsLe Roppongi Hills est l’un des meilleurs sites touristiques du Japon. Il a ouvert ses portes en 2003 en plein cœur du quartier de Roppongi à Tokyo. Aujourd’hui, le complexe abrite des bureaux, des appartements, des boutiques, des restaurants, un hôtel, un musée d’art, le pont d’observation et bien plus encore. Roppongi Hills est le symbole de l’industrie informatique japonaise. Tout au centre, se situe le Mori Tower de 238 mètres. Au dernier étage, vous trouverez une terrasse d’observation, ainsi que le musée d’art moderne dont la visite s’impose.

Le Mont Fuji

japon-mont-fujiTout au centre du Japon, à Honshu, se trouve la montagne Mont Fuji d’une altitude de 3.776 mètres. Cette hauteur fait de lui le point culminant de Japon. Il est à préciser que c’est un stratovolcan qui demeure actif actuellement, toutefois les risques d’éruption sont faibles. Arrivé au sommet, vous trouverez un observatoire météorologique. Bien que la montage soit aussi haute, elle est très fréquentée par les touristes et les locaux. Il est bordé par plusieurs lacs notamment le lac Motosu, le lac Sai, le lac Yamanaka, etc. Pour voir le volcan, il faut atteindre le lac Ashi. Ne ratez surtout pas la forêt d’Aokigahara qui vous promet une très grande découverte de la nature japonaise.

Le Kokyo

japon-le-kokyoKokyo signifie littéralement la Résidence de l’Empereur. Il est situé à Tokyo sur une superficie de 3,41 km2 et comme son nom l’indique, ce fut un palais impérial. Après avoir été détruit pendant la seconde Guerre Mondiale, le palais a été reconstruit en 1968. Il est doté d’une structure en acier et les toits sont parfaitement résistants car ils sont renforcés avec des piliers et des poutres. A noter que le Japon n’a pas eu besoin d’importer des matériaux pour la construction du Kokyo, tout a été acheté localement. Le bâtiment comprend deux étages et d’un sous-sol qui abrite l’édifice principal. En plus de ces parties, là, on retrouve six ailes qui portent chacune des noms différents dont Homei-Den, Chidori-no-Ma, etc.

Related Posts

No Comments

Leave a Reply